AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PAIN PERDU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: PAIN PERDU   Ven 12 Jan - 0:30


naissance | Surannée cahutte de rondins rongée par le frimas des saisons et les termitières environnantes, en bordure de la sylve des pins et à une dizaine d’enjambées de puîné vers l’étang putride. Vieillesse qui ne noircit pas encore son cuir bigrement pâlot. Réalité qui se cantonne aux abords du logis et autres parages guère lointains avant le sacrifice parental dans le bois et la trouvaille venimeuse du nid sucré. espèce  | Hominidé aux élytres déracinées, il n y a que dépouille chancelante, os et barbaque au gré des badigoinces gloutonnes de la circé aux délices. Homo sapiens face aux ogres et autres croque-mitaine qui semblent si tangible qu’on douterait un instant qu’ils dégueulent de fables autrefois enfantines qui occasionnent frousse et horreur chez les plus jeunes. Néanmoins hominien il n’est plus réellement depuis le pacte conclu avec la magicienne et le sale effet secondaire déroutant, aléa de la potion, pour cause la transmutation de la carcasse qui défroque, l’enfant mouvant devient féroce loup aux longs crocs. statut matrimonial  | Le bel âge aux amourettes consumées, idylles d’antan à temporalités inégales alors que désormais règne, souveraine, la sécheresse du coeur d'où l’on survit captif aux griffes de la démone étreignant un battant aride de tout badinages ou inclinaisons sous son égide cruelle. Il y a bien ces draps avant son divin repas, couche partagée dans la rancune et le froideur entre deux philtres d'amour. profession  | Garçonnet captif, mouflet dans le garde manger, cerise goûtue sur le plus colossal des gâteaux. Ripaille du matin, collation du midi et festin du soir il n’est bon qu’à être goûté un millier de fois puis un millier d’autres. Pitance du moindre effort, un bras, une jambe ou une oreille en échange d’une certaine tranquillité pour la cadette et de quoi se sustenter jusqu’au jour ou elle décidera de les avaler tout cru. situation familiale  | Famille renégate, l’abandon au coeur pour lutter contre les miettes de pain qui font défaut et présagent une tigresse disette. Apostasie toujours mal digérée, une première démission à la cîme des bois déjouée avec des petits cailloux qui n’auront pas suffit la seconde fois. Dans l’histoire il ne reste que la soeur, servante aux rotules et aux jointures râpeuses sous tant de labeurs confiées à son râble. maisons  | La géhenne aux milles friandises, limbes de gâteries et de douleurs ou réside le diable en personne. conte(s)  | Hansel et Gretel avec un soupçon de loup-garou.  traits de caractère  | écrire ici. groupe | Vauriens.
vice  | La fringale sans limites, convoitises de toutes les sortes de friandises alors que le gosier râle sans cesse d’un enfant n’ayant connu que la faim. Goinfre frénétique, puit sans fond qui ne sait guère dire non à la moindre évocation d’une gourmandise sucrée qui aurait de quoi ravir sa goule et sa panse même l’espace d’un instant, un estomac bien plein pour un gamin quelques peu arlequin.
vertu  | Exposer sa maigre personne, se donner corps et âme et se soumettre à toutes les odieuses volontés pour garantir l’intégrité de la jumelle. Il n y en a que pour elle. Offrande aux moindres désirs sans s’épargner les moindres requêtes, se vouer à la diablesse vorace qui boustifaille toujours un peu plus en échange de deux trois doléances acceptées avec un soupçon de mauvaise grâce en faveur de la piètre soeur.  
pseudo | PETIT POUCET.  commentaire | Très beau forum. avatar | River Phoenix. crédits | AMIANTE.

hansel
Seeking asylum away from freaks


Un caillou. Au coeur des pins, ils déambulent sans fin, ces deux pantins délaissés sous l’abject tiraillement de la faim qui travaille les tripes des plus grands. Minuscules canailles dans le bois de titan, miche de pain émiettée au fur et à mesure accroché à la ceinture qui incombe ses flancs dans l’espoir de pouvoir regagner le chemin du piteux clan. Deux cailloux. Ingéniosité d’un tracé rectiligne aux rares courbes sinueuses qui effleurent les racines et s’enchevêtrent et se touillent au milieu des amas de feuilles d’automne. Raisonner à plusieurs pour survivre à deux néanmoins sans compter l’attentat boulimique des volatiles voraces qui sonne la disparition de l’unique chemin de rédemption, l’aubaine de retrouver la route de la maison. Orage grondant aussi fort que leurs jabots, plusieurs jours à aller sans fin, à errer sans but, le frère supportant sa soeur plus faible sur son échine, à tour de rôle pour morceler le calvaire. Trois cailloux. Sauvés par la clairière ruisselante de la rosée fraîche du matin, baigné par l’hélianthe et effluves sucrées qui régalent d’avance la fratrie si affamée qu’elle ne prend pas conscience du péril qui les menace. Quenottes déchiquent sans avaler pour se repaître plus que se nourrir convenablement, rongeant les parois de cette demeure aux milles saveurs et aléas.   


Dernière édition par Hansel le Ven 12 Jan - 20:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: PAIN PERDU   Ven 12 Jan - 0:31


mon hansel adoré à moi
tu tombes à point, l'eau du chaudron jacuzzi a fini de chauffer, tu veux pas aller y faire trempette
déshabilles toi doucement pour me faire profiter du spectacle
si t'es sage, je te laisserai quelques nonos à ronger
et puis oublie pas ton médicament avant de venir dormir


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Le Capitaine Crochet
Fairy tales are more than true:
Peter Pan Dans les entrailles du Jolly Roger. Esthète, propriétaire de musée, collectionneur de bizarreries, gérant de cabinets de curiosités. © : Belle Wendy
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: PAIN PERDU   Ven 12 Jan - 11:43


Encore une très, très belle plume
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wendy
Fairy tales are more than true:
Conteuse d'aventure, Wendy envoie valser les bonnes manières. Wendy douce, Wendy libre. Dans le froid enneigé d'une auberge protectrice. On voit parfois ses pieds gantés de roses, des arabesques mouvantes. Conteuse lorsque les lumières s'éteignent, vendeuse d'imaginaire. © : Ultraviolence. Rosie Tupper
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: PAIN PERDU   Ven 12 Jan - 22:57

Citation :
se vouer à la diablesse vorace qui boustifaille toujours un peu plus en échange de deux trois doléances
Que diable, cette phrase m'a tellement fait rire J'imagine bien Sorciette gober tout ce qu'elle trouve Barbiche est ravi de cette image, il va bien dormir ce soir

J'ai même pas eu le temps de te dire correctement bienvenue alors... Bienvenue ! Laisse moi te prendre dans mes bras et te protéger de toute la misère que te fait subir méchante Sorciette ! J'adore ta plume ! et ton personnage ! Il semble tout doux alors qu'il cache une gourmandise impressionnante pour un si petit ventre Et j'ai tellement hâte de voir ce que tu vas faire de Gretel. Surtout s'il ferait tout pour sa petite soeur

Je te valide avec un énorme plaisir

_________________
head in the dust ♒︎ To die will be an awfully big adventure.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: PAIN PERDU   

Revenir en haut Aller en bas
 
PAIN PERDU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pudding au Pain
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
METAMORPHOSIS :: Les grandes aventures :: Les feuilles volantes :: Hors du quartier-
Sauter vers: