AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You burn too bright, you know you'll never last

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: You burn too bright, you know you'll never last   Lun 8 Jan - 23:04


naissance | Un jour, ou peut-être une nuit, il y a longtemps, pour le peu de sens qu'a encore le temps à tes yeux, dans la grisaille de l'Angleterre. Comme premier souvenir la pluie sur tes mains d'enfant, qui ruisselle lentement, goutte par goutte, qui accroche ton regard innocent et le brouillard d'où émergent les premières formes, les premières hallucinations, la naissance d'une imagination espèce  | Humain, désespéramment humain, dans tout ce qu'ils ont de plus lamentable et de plus banal, de plus fragile et de plus éphémère statut matrimonial  |  Célibataire, tu déçois, tu désespères, tu devrais probablement courtiser une jeune fille, faire un beau mariage, c'est ce que tes parents voudraient mais tes yeux accrochent malgré toi les lèvres d'autres hommes ,les vendeurs de rêve qui te fascinent, ton esprit imagine contre ta volonté les étreintes viriles des mains puissantes sur les hanches, les frissons d'un désir et d'un plaisir interdit  profession  | Bon à rien, paumé à la dérive, enfant qui s'est perdu quelque part en chemin entre le rêve , la réalité, hanté par les illusions et les hallucinations, qui s'efface, une ombre qui se faufile, la main qui se glisse parfois ça et là, voleur à tes heures perdues, à tout ce temps perdu  situation familiale  | Des parents, une grande sœur qui n'ont dans les yeux et sur les lèvres que la déception et l'interrogation   maisons  | Le manoir d'Emeraude conte(s)  | Alice au pays des merveilles traits de caractère  | instable, séducteur, séduisant, bavard, intuitif, sociable, désorganisé, indépendant, irrationnel, rêveur, énigmatique, imprudent groupe | Vauriens
vice  | La drogue, l'alcool, c'est là les vices d'Alice, impossible de ne pas le voir, il ne le cache même pas, il est de ceux qu'on observe en se disant qu'on les a perdus, il est de ceux qu'on observe en se disant qu'ils ne dureront pas mais qui sont pourtant toujours là
vertu  | Il aide, il donne naturellement, il est celui sur lequel on peut pleurer, à qui on peut tout dire et qui ne jugera jamais, tout au fond, quelque part au fond de lui vivent encore sa générosité et sa pureté  
pseudo | Sephi commentaire | Bah voilà j'ai craqué     avatar | Lucky Blue Smith crédits | Eriam

Alice Liddell
All you said to do was slow down
But I was already gone

Alice...Alice...Alice....Comme un mot qui résonne en boucle dans les vestiges de ton esprit, les ruines de ta mémoire, un prénom ? Le tien ? Tu ne sais pas, tu ne sais plus, jamais qu'un gosse qui s'enfuit quand le monde disparaît, alcool sur tes lèvres, drogues dans tes veines, enfant qui joue à cache-cache avec ses propres démons 29...30...prêt ou pas j'arrive qui vacille et qui tombe.
Les mains, les genoux égratignés, le sang qui coule, qui tâche le sol, qui tâche tes vêtements et te fascine, carmin délicat qui s'imprime devant tes yeux
Alice...Alice...Alice...Comme un écho du passé, un souvenir presque palpable, presque tangible que tu caresses du bout des doigts, tend la main, une main qui tremble, la main de ceux qui cherchent à être sauvés, des désespérés qui supplient pour un instant de vérité et qui pourtant ne rencontre que le vide, qui se referme sur du rien. Souvenir proche mais si lointain, dans un coin de ta mémoire oubliée, et qui s'efface, et tu t'effaces, tes cris meurent eux aussi, sans rencontrer personne sur leur chemin, perdu quelque part entre rêve et réalité, entre illusion et hallucination, est-ce que tu existes même encore un peu dans les couloirs de ce manoir de la folie, est-ce que tu es là ou bien enfermé dans ta propre tête, dans tes propres délires
Alice pourtant, tout était si beau avant, tout était si simple , le sourire d'un bambin trop blond, trop pur sur les lèvres, l'écho d'un premier rire qui fissure l'espace et le temps, tu te souviens de tes yeux innocents qui s'émerveillaient sur tout, sur rien, sur les gouttes de pluie sur tes doigts, sur tes lèvres, le visage tourné vers le ciel, tu te souviens des rayons de soleil dans l'azur de te yeux, tes jeux d'enfant, intrépide, curieux, aventureux, qui tombe dans le terrier du lapin blanc, premier voyage, premiers amis
Alice alors, qu'est-ce qu'il s'est passé, la lassitude des voyages, la répétition incessante qui a eu raison de toi, qui a eu raison des derniers vestiges sains de ton esprit, tu ne sais pas, si seulement tu savais, les voyages aujourd'hui deviennent si glauque, tout devient si sombre, aujourd'hui le chat dont le sourire se tord, s'étire, s'allonge, devient une sinistre grimace, un masque mortuaire qui te paralyse, demain peut-être le lapin blanc qui se fera tuer par le chasseur, qui ne sera plus jamais en retard mais plus jamais à l'heure, ton pays des merveilles qui devient celui de la terreur...Alice au pays des merveilles, Alice au milieu d'un théâtre de l'horreur..


Dernière édition par Alice Liddell. le Mar 9 Jan - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Frost
Fairy tales are more than true:
froid mordant, meurtrier, joueur. assassin de la petite fille aux allumettes, héros de sa propre tragédie, légende vivante, mortelle, on le prénommait jadis jack, mais seul frost subsiste. // ciel étoilé, chemins enneigés, il demeure dans le fond des lacs gelés. le souffle glacial l'emporte aux quatre vents. cela fait des siècles qu'il ne dort plus. le sommeil, c'est pour les mortels. // destin mortel, preneur de vies, sculpteur de cadavres sur glace // © : ishtar, troye sivan.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   Lun 8 Jan - 23:06

kefbjcqsdljiezfdmzebkzfcelnczd
lucky c'était mon premier choix pour frost
il est si beau -et il a un gosse et ça ça me perturbe énormément-
bienvenueee hâte d'en apprendre plus sur alice

_________________
    — the fallen did not choose to fall
    but merely were pushed
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   Mar 9 Jan - 0:18

lucky blue smith + alice
JE DIS OUI
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wendy
Fairy tales are more than true:
Conteuse d'aventure, Wendy envoie valser les bonnes manières. Wendy douce, Wendy libre. Dans le froid enneigé d'une auberge protectrice. On voit parfois ses pieds gantés de roses, des arabesques mouvantes. Conteuse lorsque les lumières s'éteignent, vendeuse d'imaginaire. © : Ultraviolence. Rosie Tupper
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   Mar 9 Jan - 13:07

Un Alice masculin en vaurien en plus
Non mais... Mais (ici Barbe Bleue ), c'est tellement un choix original et singulier qui se démarque de la base d'Alice
Je suis très très curieuse de savoir ce que tu vas en faire vraiment
Et je te réserve direct un lien aussi
Bienvenue chez toi !

_________________
head in the dust ♒︎ To die will be an awfully big adventure.© endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maître Voleur
Fairy tales are more than true:
Le Maître-Voleur, qu'aucune prison ne retient, l'ancien joyeux compagnon de Robin, Much, le fils du Meunier. Identité envolée, dépouillée, subtilisée. Cà et là, entre les murs étincelants des prisons dorées des seigneurs. Ombre facétieuse dissimulée. Funambule en équilibre, danseur habile sachant se déguiser. Faux-semblants, mascarades, tromperies. Mesquin voleur en quête de défis. © : s.polunin / ishtar.
Voir le profil de l'utilisateur http://meta-mor-phosis.forumactif.com/t48-hush
MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   Mar 9 Jan - 15:37

ce alice au masculin me rend tout chose
bienvenue par ici ! bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   Mar 9 Jan - 23:31

Merci pour votre accueil omg

T'inquiète Frost ça me perturbe trop aussi qu'il ait un gosse, il est trop beau pour ça c'est injuste

Wendy : Merciii  Je voulais essayer d'envisager Alice sous un angle complètement différent de d'habitude, c'est  expérimental, j'espère que ça le fera Arrow
Avec plaisir pour le lien
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Barbe Bleue
Fairy tales are more than true:
Barbe Bleue, l'enfer sous les reflets bleutées de ses lèvres Au manoir Emeraude il rôde Roi d'un trafic de fillette, il vend et collectionne. Chasseur sadique, respirant les effluves de l'innocence. © : Faust.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   Mer 10 Jan - 7:45

Ce que j'aime ton interprétation d'Alice
Et avec ta plume ça donne encore plus d'effets et de sensations
La pauvre perdu dans ses rêves et qui ne distingue pas songes et réalité
Je te valide avec plaisir !

_________________
    C'est pour te manger ◇ A cave or a shed / A car or a bed / A hole in the ground / Or a burial mound / A bush or a tree / Or the aegean sea, will do for me endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You burn too bright, you know you'll never last   

Revenir en haut Aller en bas
 
You burn too bright, you know you'll never last
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» Il Kwon ▲shine bright like a diamond.
» Archimage, Bright Nova
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
METAMORPHOSIS :: Les grandes aventures :: Les feuilles volantes :: Hors du quartier-
Sauter vers: